1
Seo Weebly Wix Jimdo

Sommaire de ce guide :

Beaucoup d’utilisateurs se plaignent des mauvaises performances des éditeurs de site Internet en ligne en matière de référencement. Certains affirment qu’il est impossible d’être bien positionné dans les moteurs de recherche. Mais en réalité, un éditeur en ligne est comme n’importe quel outil : ce qui compte, c’est la manière dont on s’en sert.

La recette d’un bon référencement est assez simple : il faut y consacrer du temps et des efforts. Cependant, il est vrai que certains de ces éditeurs en ligne présentent des limitations et ne sont pas adaptés à des projets nécessitant un travail de référencement très pointu. Mais à notre avis, la plupart des problèmes rencontrés proviennent d’une stratégie SEO soit mal mise en œuvre, soit carrément inexistante.

Nous avons donc rédigé ce guide pour les débutants, qui se concentre sur le référencement naturel avec les éditeurs de site Internet en ligne tels que Jimdo, Wix, Weebly et e-monsite. Nous en profiterons pour répondre à quelques questions fondamentales sur le SEO. Mais commençons par une courte introduction de notre sujet.

SEO : définition

SEO est l’acronyme de Search Engine Optimization, qui signifie « optimisation pour les moteurs de recherche », ou référencement naturel. Il s’agit de l’ensemble des techniques mises en œuvre pour améliorer le positionnement d’un site dans les résultats des moteurs de recherche (Google ou Bing, par exemple). L’objectif ultime est d’augmenter la visibilité du site, et dans l’idéal de le positionner en tête du classement sur les moteurs de recherche. Un bon référencement se traduit par une augmentation des clics sur les liens et donc du nombre de visites sur le site. Contrairement au trafic payant (provenant par exemple de Google AdWords ou des publicités Facebook, etc.), les visiteurs qui arrivent sur votre site grâce à votre travail de SEO (ce qu’on appelle le trafic organique) sont gratuits.

seo-comment-ca-marche

« Gratuits, vraiment ? Il y a un piège ? » Oui, vous avez raison, il y a un piège. Malheureusement, vous n’êtes pas le premier ou la première à vouloir un site bien référencé. Le grand jeu du référencement naturel existe depuis des années, des millions de sites Internet se battent pour récupérer du trafic organique. Un grand nombre d’entre eux y consacrent beaucoup de temps et de ressources.

Donc, oui, avoir un site bien classé n’est pas exactement gratuit. Continuez votre lecture pour comprendre comment fonctionnent les moteurs de recherche et découvrir comment vous pouvez améliorer votre propre référencement avec un éditeur de site Internet en ligne.

Pour plus d’informations sur les bases du SEO, vous pouvez regarder ces vidéos.

SEO et référencement naturel : comment arriver dans les premiers résultats ?

Les moteurs de recherche affichent leurs résultats par ordre hiérarchique. Plus votre site est placé haut, plus il obtient de clics et de visites. En général, vous pouvez attendre environ 60 % de clics si vous êtes premier. Ce chiffre tombe à 15,8 % si vous êtes deuxième et à environ 7,9 % si vous êtes troisième (source).

Comment un moteur de recherche décide qui classer premier ?

Les moteurs de recherche veulent des utilisateurs satisfaits. Cela signifie que quand un internaute fait une recherche, l’objectif du moteur est de lui fournir une liste de sites qui fonctionnent bien et qui proposent du contenu pertinent et de qualité. Facile, n’est-ce pas ? Voyons maintenant quels sont les facteurs critiques :

Le mot-clé : le centre de l’univers (de la recherche)

Le point de départ du cycle du référencement naturel est le mot-clé. On pourrait même dire que le mot-clé est le boson de Higgs du SEO mais bon… les sciences, ce n’est pas trop mon truc, je me trompe peut-être. Les mots-clés sont les requêtes que les utilisateurs tapent pour faire leurs recherches, par exemple : « voitures » ou « voitures cools », ou même « voitures rouges cools ».

Exemple : mot-clé

Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de cet article, c’est celle-ci :

Google classe des pages, pas des sites Internet entiers. Pour que les moteurs de recherche vous envoient des visiteurs, vous devez optimiser chaque page pour un mot-clé principal (par exemple « voitures rouges cools »).

Vous pouvez ajouter aussi des mots-clés secondaires qui vous aideront à être référencé sur des variantes (« automobiles rouges à bandes blanches »).

Avant de publier du contenu, vous devez faire quelques recherches sur les mots-clés à l’aide de l’outil de planification des mots-clés de Google et choisir ensuite votre mot-clé principal. En gros, cela consiste à regarder le volume de recherche pour les mots-clés potentiels et la concurrence sur ces mots-clés. Ce n’est pas si compliqué que ça en a l’air. Il existe des tutoriels détaillés qui vous aideront. Par exemple, regardez cette vidéo :

 

SEO on-page et SEO off-page

Qu’est-ce qui intéresse le plus vos visiteurs et Google ? Le contenu de votre site. Travailler sur le contenu pour améliorer votre référencement, c’est faire de l’optimisation on-page. Le plus important est que votre page soit utile à l’internaute. Pour que votre contenu sorte du lot, essayez d’utiliser des éléments vidéo et audio en complément à votre contenu textuel et à vos images. Cet article vous donne une liste complète des critères d’optimisation on-page.

Mais l’optimisation on-page n’est qu’un volet du SEO. Les moteurs de recherche ne sont pas (encore) assez intelligents pour pouvoir déterminer la qualité du contenu simplement en analysant le texte. Ils ont besoin d’un autre signal, ce qui nous amène à la question de l’optimisation off-page.

Il y a des lustres, les gars de chez Google se sont rendu compte que plus les liens pointant vers un site donné étaient nombreux (ce qu’on appelle les backlinks), plus la probabilité que ce site propose du contenu de qualité était élevée. Et depuis, tout moteur de recherche digne de ce nom accorde une grande importance à ce critère.

À part créer du contenu de qualité, vous ne pouvez pas faire grand-chose d’autre sur votre page pour que d’autres sites ajoutent un lien vers le vôtre. Mais vous pouvez mettre en place des campagnes (par exemple écrire des articles invités sur des blogs ou des communiqués de presse), campagnes qui tombent dans la catégorie de ce que l’on appelle le SEO off-page. Faites attention, car les moteurs de recherche n’apprécient par toutes les techniques qui existent en la matière, notamment si elles sont douteuses (comme acheter des backlinks). Lisez cet article d’Optimiz.me si vous voulez plus d’informations à ce sujet.

Attention à la concurrence

Internet est un lieu très concurrentiel. Choisissez donc des mots-clés judicieux et évitez les environnements ultraconcurrentiels. Si la concurrence est trop intense, il sera difficile d’arriver dans les premiers résultats, et si vous y parvenez un jour, il y aura toujours quelqu’un pour essayer de prendre votre place. Cependant, sur des mots-clés moins concurrentiels, vous pouvez très bien sans trop d’efforts rester en haut du classement pendant plusieurs semaines, mois voire années. Mais pour cela, vous devez faire ce qu’il faut.

Imaginez que vous vouliez ouvrir un restaurant. Est-ce que vous choisiriez la rue d’une petite ville où il y a déjà sept restaurants ? Est-ce qu’en ouvrir un nouveau serait la bonne décision ? Je ne sais pas pour vous, mais moi je miserais plutôt sur une poissonnerie ou une boucherie, pour approvisionner tous ces établissements. Les principes de base de l’offre et de la demande s’appliquent aussi au référencement.

Ai-je besoin d’autres outils à part mon éditeur de site web ?

Il existe de nombreux outils de SEO, sous des formes très variées. Nous n’en retiendrons que quelques-uns, qui nous semblent essentiels (et qui sont tous gratuits !).

Web analytics : pour mesurer vos résultats, vous avez besoin de données sur la fréquentation de votre site. Il existe plusieurs alternatives, mais Google Analytics est la solution la plus répandue et est plutôt facile à installer. La page d’assistance de Google Analytics vous fournira des informations complémentaires. La plupart des éditeurs de site Internet en ligne vous permettent de l’installer facilement.

Marché : moteurs de recherches

Source : Statista

 

Il existe de nombreux moteurs de recherches mais soyons réalistes : Google reste le moteur le plus utilisé sur une grande partie de la planète. Nous allons donc nous concentrer sur lui. Il peut également être utile d’ajouter Google Search Console à votre site. Cet outil permet de détecter les problèmes de SEO et d’accélérer l’indexation de votre site par Google. Pour plus d’informations, consultez l’aide de Google Search Console.

MozBar est une barre d’outils gratuite qui vous fournit des données importantes sur le référencement et les partages sur les réseaux sociaux et vous permet d’afficher des résultats Google non personnalisés. Vous pouvez même l’utiliser pour analyser votre page et vérifier les titres SEO, le texte alt des images, etc. MozBar est disponible uniquement en anglais pour le moment, mais elle est plutôt facile à comprendre.

Éditeurs de site Internet en ligne et SEO : la clé du succès, c’est vous

Nous voulions vous fournir une introduction à quelques aspects importants du SEO. Mille mots plus tard, nous arrivons à la question suivante : est-ce qu’un éditeur de site en ligne peut être performant sur le référencement et si oui, quel est le meilleur ?

Attention, nous n’allons aborder que l’optimisation on-page, car l’optimisation off-page ne dépend pas de l’outil que vous utilisez. Moz est une bonne référence du web anglophone dans ce domaine, c’est pourquoi nous avons repris quelques-uns de leurs critères on-page déterminants dans ce tableau :

Élément Commentaire
Titre de la page Le titre qui s’affichera dans les résultats des moteurs de recherche. Assurez-vous que le mot-clé ciblé apparaisse le plus tôt possible au début de la phrase.
Titres (headings) Il s’agit des titres à l’intérieur de votre page. Le mot-clé ciblé doit y apparaître. Il est intéressant d’avoir la possibilité d’utiliser des titres hiérarchiques pour bien structurer la page (H1, H2, H3, etc.).
Corps du texte Répétez le mot-clé principal dans le corps de la page ou de l’article, mais n’exagérez pas : il faut que le texte reste naturel. Utilisez aussi des synonymes adéquats.
 URL Google aime bien voir le mot-clé dans l’URL. Par exemple, si vous ciblez le mot-clé « recettes pizza », utilisez une URL de ce type : www.monsite.com/recettes-pizza.
Noms d’images et attributs ALT Les images sont des éléments importants. Les moteurs de recherche ne peuvent pas déchiffrer leur contenu, ils se basent donc sur le nom de l’image ou sur l’attribut ALT. Par exemple, si vous placez une image d’une voiture rouge, nommez-la « voiture-rouge.jpeg » plutôt que « image9884.jpeg ». De plus, ajoutez le mot-clé dans l’attribut alt des images. Et pendant que vous y êtes, assurez-vous que la taille de vos images est optimisée pour le web. Tinypng peut vous y aider.
Structure des liens Vous devriez pouvoir accéder à n’importe quelle page de votre site en moins de 4 clics. Plus vous ajoutez des liens entre vos pages, plus il est facile pour les crawlers de Google et d’autres moteurs de recherche d’explorer votre site.
Meta description Il s’agit du texte qui apparaît sous le titre d’une page quand vous faites une recherche sur un moteur de recherche. Cet élément est moins important aujourd’hui qu’il ne l’a été, mais y ajouter votre mot-clé est toujours pertinent.
Instructions pour les moteurs de recherche Parfois, vous voulez empêcher que certaines pages soient indexées (par exemple des pages qui contiennent du contenu privé, la page « Contactez-nous », etc.) Il est donc pratique d’utiliser un éditeur de site Internet en ligne qui vous permette de dissuader les moteurs de recherche d’afficher une page.

À noter qu’il existe certains aspects plus techniques que nous n’avons pas abordés ici. Par exemple : optimiser la taille de vos images, garantir une bonne expérience à vos utilisateurs, etc.

Les meilleurs éditeurs de site web pour le SEO

Cette vue d’ensemble vous présente les différents éditeurs de site Internet en ligne et lequel est le plus approprié pour le SEO.

Optimisation Wix Jimdo Weebly Webnode e-monsite
Titre de la page Disponible pour toutes les pages Disponible pour toutes les pages* Disponible pour toutes les pages* Disponible pour toutes les pages Disponible pour toutes les pages
Meta description Disponible pour toutes les pages Disponible pour toutes les pages* Disponible pour toutes les pages Disponible pour toutes les pages Disponible pour toutes les pages
Personnalisation des URL Disponible pour toutes les pages Disponible pour toutes les pages Disponible pour toutes les pages Disponible pour toutes les pages Disponible pour toutes les pages
Titres (headings) De H1 à H6 H1, H2 et H3 disponibles L’utilisation de titres est limitée H1, H2 et H3 disponibles De H1 à H6
Attribut alt des images Modifiable Modifiable Modifiable Modifiable Modifiable
Redirections 301 Disponible Disponible dans l’offre Business Disponible  Non disponible Disponible
Chiffrement SSL (https) Disponible Disponible Disponible Disponible Disponible
Instructions pour les moteurs de recherche Disponible pour les pages, mais pas pour les articles de blog Disponible dans l’offre Business Disponible Disponible Disponible
Ajout de Google Analytics Possible Possible Possible Possible Possible
Ajout de Google Search Console Possible Possible Possible Possible Possible
Conclusion Excellent éditeur de site Internet en ligne avec des limitations sur l’optimisation des images. En savoir plus. Très bon pour le SEO et éditeur de site performant Bon pour le SEO et très bon éditeur de site Bon pour le SEO mais pas le meilleur éditeur Très bien pour le SEO, bonne souplesse des paramètres

* Ils sont personnalisables, mais le nom de votre site sera toujours ajouté à la balise title.

Comparez les autres fonctionnalités de ces éditeurs de site Internet en ligne dans nos tests complets.

Aperçu Google : Meta description

Notez que certains éditeurs offrent des fonctionnalités plus avancées, telles que la redirection des noms de domaine, l’intégration de scripts personnalisés sur les pages (par exemple pour installer Google Analytics) ou la possibilité d’indiquer aux moteurs de recherche de ne pas suivre les liens sur la page. Jimdo vous permet même de voir en direct le snippet Google, c’est-à-dire la manière dont votre page apparaîtra dans les résultats. Cependant, les fonctions essentielles sont celles qui figurent dans le tableau, c’est sur elles que vous devriez baser votre stratégie de référencement.

Paramètres SEO des éditeurs en ligne et limites

Pouvoir héberger et créer un site web gratuitement est vraiment intéressant. Toutefois, cela s’accompagne de certaines restrictions, dont certaines ont malheureusement un gros impact sur le référencement.

  • Avec un éditeur de site Internet en ligne gratuit, votre site Internet sera hébergé sur un sous-domaine (par exemple votre-page.weebly.com). Sans votre propre nom de domaine, il sera plus difficile de référencer votre site.
  • Certains éditeurs de site Internet en ligne réservent les options de SEO avancées à leurs utilisateurs payants. Par exemple, les utilisateurs de JimdoFree auront la possibilité de modifier uniquement les balises title et meta description pour la page d’accueil.

Une checklist SEO à suivre

Se souvenir de tous les éléments à optimiser peut parfois sembler insurmontable. Nous avons donc compilé une liste des critères SEO de base sur lesquels vous concentrer pour vos pages :

  1. Installez Google Analytics et Google Search Console.
  2. Vérifiez que chaque article cible un mot-clé principal et un ou deux mots-clés secondaires :
    • Placez les mots-clés ciblés dans votre contenu : dans les titres comme dans le corps du texte.
    • Assurez-vous que la balise title et la meta description contiennent le mot-clé principal.
    • L’URL de la page doit contenir le mot-clé principal (par exemple www.monsite.com/mon-motclé).
    • Si cela est pertinent, ajoutez les mots-clés dans la balise alt de vos images.
    • Assurez-vous que le nom d’une des images contienne le mot-clé principal (exemple : mon-motclé-image.png).
  3. Vérifiez que vos pages sont paramétrées pour être indexées par Google.
  4. Pour améliorer la vitesse de chargement :
    • Redimensionnez les images : pas besoin d’images lourdes si elles doivent être affichées en petite taille.
    • Optimisez vos images pour le web avec TinyPng.
  5. Google n’aime pas les liens morts, vérifiez que vous n’en avez aucun. Ce site peut vous aider à les trouver.
  6. Placez des liens entre vos pages dès que vous le pouvez, cela aidera les moteurs de recherche à identifier le contenu nouveau.
  7. Créez un plan de site (sitemap). Soumettez le sitemap à Google Search Console.
  8. Soumettez votre site pour qu’il soit indexé par Google.

Suivre cette liste vous garantit d’avoir couvert les bases du SEO. Vous serez alors prêt à commencer le SEO off-page.

Conclusion : peut-on faire confiance aux éditeurs de site web pour le référencement naturel ?

Depuis quelque temps, les éditeurs de site Internet en ligne améliorent leurs fonctionnalités en matière de SEO. Ils permettent désormais de réaliser un projet et d’être bien référencé sur des mots-clés concurrentiels. Par exemple, certains de nos projets sont réalisés avec Webnode et nous sommes satisfaits des résultats.

Et Wix ? Et bien, cette petite page est arrivée en tête des résultats sur la requête « HTML5 website builder », mais comme nous ne la mettons plus à jour, elle est retombée en bas de la première page (ce qui reste une belle performance).

Alors, est-il facile ou difficile d’être bien référencé sur ces mots-clés lorsque le site a été créé avec un éditeur en ligne ? Cela dépend de vous. Comme nous l’avons vu au début de ce guide, le SEO relève un peu de la science, et comme la plupart des disciplines scientifiques, il demande du temps, des connaissances et beaucoup de travail. Vous ferez sans doute quelques erreurs au moment de choisir vos premiers mots-clés et la manière dont vous allez les cibler, mais comme on dit : c’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Tous les éditeurs de site Internet en ligne n’offrent pas les mêmes possibilités. On voit dans le tableau ci-dessus que Jimdo manque de souplesse, puisqu’il ne permet pas d’éditer les URL des articles de blog. Webnode ne propose pas de redirections 301 et certains modèles n’ont pas une structure de titres optimisée pour le SEO.

Weebly est un peu plus performant, mais on aimerait un meilleur système pour les structures des titres (par exemple H1, H2, H3, etc). Enfin, e-monsite et Wix offrent une souplesse incroyable, avec toutes les fonctionnalités nécessaires pour être bien référencé dans Google.

> En savoir plus sur ces outils avec notre comparatif des éditeurs de site Internet en ligne.

 

Mises à jour :

09.04.2019 : Le chiffrement SSL est disponible chez Webnode.

Commentaires

Retour au début